uLaw plateforme de mise en relation avec les meilleurs avocats belges

uLaw, la future licorne belge du droit?

Quelques jours avant le confinement, j’ai eu l’occasion de discuter avec Xavier Gillot, avocat et fondateur de uLaw, chez Fosbury and Sons à Watermael-Boitsfort.

uLaw est une plateforme qui a pour but de faciliter la rencontre et la relation entre justiciables et avocats. Une sorte d’« AirBNB » du droit.

Interview.

Quelle est l’histoire de uLaw ?

uLaw est née, quand à son concept, en milieu d’année 2017. J’étais alors associé d’un cabinet d’affaires réputé, installé confortablement dans une carrière toute tracée lorsque l’idée a germé.

Le cabinet au sein duquel j’étais associé était plongé en pleine réflexion concernant son modèle de gestion mais je suis resté sur ma faim lorsque nous avons abordé ces points en assemblée d’associés. Sans doute que les structures existantes sont toutes confrontées aux mêmes obstacles lorsqu’il est question de changement. Il reste que cette réflexion personnelle a réveillé quelque chose…sachant que le tout était teinté des nombreux signaux envoyés par le métier : attentes nouvelles des clients, ambitions différentes nourries par les jeunes avocats, difficultés de former les stagiaires, nouveaux modes de vie et de travail…

Frustré par les limites des structures existantes, je suis reparti d’une feuille blanche en faisant abstraction de toutes les contraintes historiques, de confort, d’habitude et autres limites superflues. Et assez vite est née l’idée d’un environnement de travail entièrement repensé pour les avocats et leurs clients.

L’ambition était de créer un modèle transparent, humain, rassembleur mais débarrassé des maux qui campent les structures existantes en profitant de l’occasion pour proposer des solutions à toutes les problématiques rencontrées.

Après avoir pensé le modèle, testé les marchés, j’ai souhaité obtenir l’aval de mes pairs et s’est alors suivie une période de discussions avec les autorités déontologiques afin de s’assurer que ce modèle très novateur respectait bien les règles propres à la profession d’avocat.

Concrètement, comment cela fonctionne ?

Aujourd’hui, la plateforme lance ses activités en mettant en avant les outils dédiés à la relation avocat – client. D’autres outils sont prévus mais la communication vise à ce jour essentiellement ces premières solutions.

uLaw est une plateforme qui rassemble des membres avocats et des membres clients. L’inscription est gratuite pour tous mais les avocats sont mis à contribution pour aider au financement de la plateforme à partir de l’instant où ils utilisent plus intensivement ses outils.

Les clients trouveront sur la plateforme des informations de première ligne pour les aider dans leurs démarches, des guides, des modèles de contrats, des conseils pratiques. S’ils ont besoin d’une aide juridique, uLaw met à leur disposition une interface unique d’appels d’offres. Le client est assisté par la plateforme pour décrire sa problématique juridique et peut ensuite recueillir des propositions de travail des avocats membres, sur une base confidentielle s’il le souhaite. uLaw est la seule à proposer cette solution, qui plus est dans un cadre déontologique sécurisé et à aider le client dans son choix à travers une notation de l’avocat, fiable et objective.

La transparence étant au cœur des valeurs du projet, les propositions de travail sont obligatoirement structurées de manière à offrir une vue claire au client sur les étapes envisagées par l’avocat, les échéances et budgets à prévoir.

Une fois le choix opéré, la plateforme permet au client et à l’avocat de gérer leur dossier à travers une interface de travail partagée sur laquelle le client pourra suivre le travail de son conseiller en temps réel et retrouver toutes les informations importantes du dossier. Les dossiers sont structurés en étapes claires, offrant de la prévisibilité et les honoraires sont facturés à chaque étape, pour du travail délivré et approuvé.

Outre de nouvelles opportunités pour nouer des contacts avec des clients, les avocats trouvent sur uLaw des chat rooms confidentielles pour partager, un outil time sheet et CRM et peuvent également établir des collaborations entre eux de manière bien plus flexible et facile en utilisant l’interface d’appels d’offres. uLaw veut offrir une solution pour aider à fluidifier les collaborations ponctuelles entre avocats, le travail d’équipe, la formation des jeunes et la meilleure gestion de leur temps par les aînés. En instaurant la première plateforme collaborative pour avocat, uLaw offre ici une solution idéale.

Quelle a été la réaction des premiers avocats à qui vous avez présenté la plateforme ?

Ce projet a soulevé depuis ses premières esquisses beaucoup d’enthousiasme tant de la part des avocats que de la part de leurs clients.

Bien entendu, il n’est pas possible de faire l’unanimité avec un projet qui affirme aussi fortement des valeurs telles que la transparence, la prévisibilité, le libre choix au juste prix, donc je me souviens de certaines réactions négatives. Mais dans l’ensemble, uLaw offre à tout type d’avocats des solutions attendues qui n’existaient pas donc l’accueil fût très largement positif, intéressé, curieux.

Le monde judiciaire peut sembler impressionnant pour quelqu’un qui n’y a jamais été confronté. Pensez-vous qu’uLaw facilite l’accès à la justice pour le citoyen ?

Il ne faut pas confondre accès à la justice et accès aux avocats ; ce sont deux mondes différents, étanches, entre lesquels existent même parfois certaines tensions.

uLaw apporte la solution pour ce qui concerne l’accès à l’avocat. Le choix, inexistant avant le lancement de la plateforme, la transparence, la proximité, la connectivité, une notation fiable et objective des profils…sur ces thématiques, uLaw a pu prendre la main.

Par contre, l’accès à la justice est une garantie démocratique instaurée et gérée par la loi. uLaw ne saurait interagir directement avec ces principes. Cela étant, en instaurant de la transparence, de la prévisibilité, de la proximité, uLaw rapproche le client de son avocat pour créer un lien de confiance ; c’est primordial.

Les avocats membres de uLaw adhèrent à son principe de transparence et avec ce lien de confiance créé dès l’origine de la relation, cela participe à une relation saine, une collaboration efficace et par construction, à un accès à la justice plus éclairé, plus constructif et dès lors, plus facile. A son niveau, uLaw a mis en place ce qu’elle pouvait pour y contribuer.  

J’ai l’impression que vous menez une certaine révolution dans un monde juridique qui semble pourtant assez fermé au changement. Plus d’un an après la mise en ligne de la plateforme, cette révolution est-elle une croisade ou le renouvellement de la profession est-il plutôt bien accueilli par vos confrères ?

Je dois avouer avoir été fort surpris de l’accueil réservé par les autorités déontologiques, les organisations de confrères et autres intervenants du monde de l’avocature.

Le Barreau est confronté à des défis importants depuis l’avènement du numérique et l’arrivée sur les marchés de nouveaux acteurs. uLaw ayant été élaborée par un avocat, dans le respect des règles de déontologie, pour offrir des solutions à notre profession, l’accueil a été très enthousiaste. Je me souviens du stress que je ressentais avant de rentrer dans le cabinet du Bâtonnier début 2019 pour aborder mon projet mais encore bien plus du sentiment de joie qui s’en est suivi lorsque de la bouche même du Bâtonnier je reçus des félicitations et encouragements.

Je ne parlerais donc pas d’une fermeture au changement (si ce n’est dans la même mesure que tout autre être humain) mais d’un manque d’initiatives offertes à la profession pour embrasser les opportunités offertes par la modernité. Nombre de ces initiatives ne sont pas adaptées à la réalité du monde de l’avocature qui répond à des règles et contraintes très particulières mais lorsqu’une initiative réaliste est disponible, l’intérêt est très palpable.

Enfin, quel est le retour que vous avez eu des premiers clients de la plateforme ?

Excellent. uLaw ayant été élaborée en vue de répondre à leurs attentes de transparence, de choix, de prévisibilité, de proximité et les clients nous font part d’une grande satisfaction.

Des équipes spécialisées ont aussi été engagées dès l’origine de l’élaboration de la version numérique du projet en 2018 pour assurer une utilisation fluide et simplifiée, ce qui nous vaut à présent également des compliments très encourageants !

Rendez-vous dès à présent sur la plateforme pour un accès aux meilleurs avocats.

Crédit photo : ©Marie Rusillo / La Libre Belgique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.