Notaire Bruxelles coworking

Un notaire dans un coworking. Une première en Belgique?

Nous avons eu récemment l’occasion de croiser Raphaël de Vuyst, Notaire à Bruxelles, établi comme membre dans un coworking. Je n’ai évidemment pas pu résister à l’envie d’en savoir plus. Il a accepté de répondre très sympathiquement à mes questions.

Un notaire dans un coworking, c’est possible?

C’est devenu possible suite à une modification législative récente.

Auparavant, lorsque deux ou plusieurs notaires s’associaient, ils avaient l’obligation de concentrer leur activité au sein de un seul et unique bureau appelé « étude ». La loi ne permettait pas de conserver 2 adresses distinctes.

Dorénavant, lorsque deux ou plusieurs notaires s’associent, ils doivent conserver une présence sur chaque commune initiale des notaires qui s’associent.

Notre association « IN-DEED, Notaires associés » compte 3 notaires issus de Woluwe-Saint-Pierre et de Bruxelles. Nous avons dès lors une étude principale avenue de Tervueren et un second bureau avenue Louise.

En profitant de cette possibilité de pouvoir conserver 2 adresses différentes, nous avons décidé d’installer notre bureau de l’avenue Louise au sein d’un coworking parce que nous souhaitions marquer notre volonté d’être proche des gens et de leurs activités. C’est également une volonté d’ancrer notre profession dans la modernité.

Un notaire uniquement dans un coworking me parait toutefois encore difficilement envisageable aujourd’hui.

Cette décision a dès lors pu être prise parce que nous conservons par ailleurs, avec notre étude avenue de Tervueren, une étude dite plus classique et traditionnelle.

Bon à savoir

Un notaire uniquement dans un coworking me parait toutefois encore difficilement envisageable aujourd’hui.

Etes-vous la première étude de notaire à vous établir dans une centre de coworking?

A Bruxelles certainement. En Belgique je le pense mais je ne connais pas toutes les études du pays.

J’ai le sentiment que ça donne un coup de fraîcheur à la profession notariale , est-ce une volonté?

Comme je l’expliquais ci-avant, notre volonté est d’être proche des gens et de leurs activités. Nous voulons continuer d’ancrer notre profession dans la modernité. C’est par ailleurs toute la profession qui s’ancre aujourd’hui dans la modernité. Il suffit de voir les dernières réalisations de notre fédération à savoir biddit pour les ventes online ou estock pour le registre digital des actions des sociétés.

Alors oui, c’est un coup de fraicheur et il y en aura certainement encore d’autres.

Quelle a été la réaction des membres en vous voyant vous installer dans un cowork à Bruxelles?

Super positive ! L’image du notaire inaccessible est dépassée. Bien que nous disposons bien sur d’un espace privé pour assurer la confidentialité de nos clients, nous ne manquons pas de laisser notre porte ouverte lorsque nous travaillons en l’absence de clients.

Les membres s’arrêtent spontanément pour nous féliciter de notre initiative et nous poser des questions sur leur activités ou leur situation personnelle.

J’ai l’image du notaire qui travaille régulièrement à bureau fermé, n’êtes vous pas constamment dérangé dans un coworking space?

Il y a 2 manières de travailler dans un coworking. Soit vous travaillez dans les espaces communs et vous risquez d’être plus dérangé. Soit vous disposez d’un espace privé. Ce qui est notre cas. Nous choisissons dés lors quand la porte est ouverte ou si nous préférons plus de confidentialité.

Vos clients ne sont-ils pas étonnés lorsqu’ils viennent pour passer un acte?

Je dirai qu’il y a 2 types de réaction. Ceux qui sont étonnés bien sur parce qu’ils ont encore une image traditionnelle du notariat. Probablement parce qu’ils ont déjà eu l’occasion de passer la porte d’un notaire dans le passé. Mais je dirai que cet étonnement se transforme rapidement en un sentiment de modernité.

Et puis il y a ceux qui ne sont pas du tout étonné. Une clientèle certes plus jeune qui n’a peut-être pas encore été confronté au monde du notariat et pour qui cela semble finalement normal.

En tout cas, chez Coworking Bruxelles, on trouve la démarche à la fois innovante et pleine de bon sens. Après les avocats, il est clair que les notaires de Bruxelles ont leur place dans ce nouvel eldorado du travail collaboratif.

Je remercie Raphaël, de Indeed Notaire Bruxelles d’avoir pris le temps de me répondre.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.