Quelques conseils pour ne pas tomber malade en travaillant dans un coworking

Coworking : Conseils pour ne pas tomber malade

L’espace de travail, les bureaux communs, les salles de réunion sont autant de risques pour les travailleurs indépendants de tomber malade. A l’heure ou le coronavirus est sur toutes les lèvres, il peut être intéressant de rappeler quelques règles de base pour éviter une contamination entre coworkers.

Se laver les mains régulièrement pour éviter la propagation des virus et du coronavirus

C’est le conseil le plus élémentaire qui soit. Malheureusement, dans une large majorité de cas, nous ne l’appliquons pas correctement. Voici les étapes à respecter pour minimiser la diffusion d’un virus ou des bactéries :

  • Se mouiller les mains et y appliquer un savon
  • Faire mousser le savon en passant sur toutes les surfaces (paume, dessus des mains, ongles, entre les doigts)
  • Frotter pendant une trentaine de secondes (c’est souvent cette étape qui est négligée)
  • Se rincer et se sécher les mains avec une serviette propre ou à l’air libre

Un espace de travail collaboratif pouvant accueillir plusieurs dizaines de freelances est du point de vue sanitaire un potentiel incubateur de virus. C’est particulièrement vrai en ce qui concerne le coronavirus. Se laver correctement les mains est un vrai frein à la propagation des virus et des bactéries. Il faut également veiller à ne pas se toucher le visage avec les mains qui sont souvent le point d’entrée du virus dans l’organisme.

Dans le cadre du coronavirus, ou d’autres maladies comme la grippe, il peut être opportun d’éviter les contacts physiques et de limiter par exemple les poignées de mains. 

Être à l’écoute de son corps pour ne pas tomber malade

De nombreuses études tendent à montrer que le manque de sommeil est de nature à rendre moins efficace le système immunitaire, au même titre que l’alimentation. En effet, une alimentation saine et équilibrée aura de réels effets bénéfiques à la fois sur votre santé mentale mais aussi sur votre système immunitaire. Les vitamines et les minéraux sont des éléments d’une importance capitale pour lutter contre toutes les intrusions.

Une bonne gestion du stress permet en outre de mieux se défendre contre les intrusions extérieures. Sortir prendre l’air régulièrement permet de ce point de vue de se sentir mieux. Des exercices de respiration, des interactions sociales permettent également de réduire les facteurs de stress en plus de vous sortir de l’isolement.

Bon à savoir : Des aliments comme les agrumes, les myrtilles, l’ail ou les produits laitiers sont de formidables alliés pour repousser les virus et aider les défenses naturelles.

Nettoyer ses appareils plus souvent

Au sein des espaces de travail privatifs du co working, ou en open space, de nombreux appareils sont de véritables réceptacles et diffuseur de virus. Chez l’homme ce sont comme nous l’avons vu, principalement les mains. Chez le digital nomade, c’est souvent son ordinateur et son poste de travail au sein de l’espace de coworking. Comme ceux-ci sont bien souvent flexibles et modulables, le risque est d’autant plus accru.

L’utilisation d’un produit désinfectant ou de lingettes anti-microbes permet de limiter ces risques.

Bon à savoir : Une étude britannique a montré que les téléphones mobiles sont en moyenne 18 fois plus contaminés par les bactéries que les poignées de toilettes.

Toutes ces recommandations servent à prévenir les maladies et les infections en amont. Si toutefois, malgré avoir suivi tous ces conseils, vous tomberiez quand même malade, nous ne pouvons que vous conseiller de ne pas vous rendre au bureau et de privilégier le temps de la guérison, le télétravail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.